Accueil / Carnets de Voyages / Créations / Musiques / Je T’Emmène en Musique #2: Maturation

Je T’Emmène en Musique #2: Maturation

image_pdfimage_print

Maturation… Qu’est-ce qu’être un Homme? Quand est-ce que je passe réellement  de l’enfant à l’adulte, que je passe par cet état de maturation? Mon corps est aujourd’hui celui d’un adulte. Suis-je pour autant devenu un Homme? Quand je deviens adulte, est-ce que cela signifie que je perds nécessairement cette part d’enfant qui est en moi?  C’est un peu toutes ces questions là qui ont inspiré cette petite chanson 😉

La première partie de cette chanson Maturation reflète l’une des plus anciennes scènes de mon enfance. J’ai 3 ou 4 ans. A l’école maternelle, je joue avec les copains dans le bac à sable. Alors que j’escalade le dinosaure en bois (je sais pas si c’est un dinosaure mais je le prends pour tel ! ) et je me souviens très clairement du sentiment de Toute-Puissance qui m’habite. Je me sens invulnérable. Et si je tombe, rien ne peut m’arriver puisque je suis immortel…  Quelques années plus tard, j’apprends à faire du vélo à la maison. Tandis que je roule sur le petit chemin en cailloux blancs, je perds tout à coup le contrôle de mon engin et fonce en plein dans un rosier. Je me souviens alors fermer les yeux et prier pour ne pas me blesser. Lorsque je rouvre les yeux, j’ai traversé le rosier sans une seule égratignure 🙂

Pour moi l’enfance résonne comme la douceur et la fraîcheur des rires d’enfants. Cette part d’insouciance et de curiosité qui m’emmène à la découverte du monde, avec des yeux ronds comme des grosses billes et brillant de mille feux. L’innocence et la magie de l’enfance. Tant que je suis enfant, les limites imposées par mon corps physique ou bien par mon environnement social, familial et affectif n’ont pas encore vraiment d’impact sur ma condition d’être. Tout reste encore possible, sans condition et ni limites 🙂

maturation_06

Dans la deuxième partie, la maturation de l’enfant commence, les gongs retentissent comme pour me rappeler le rythme inexorable de la vie. La musique s’accélère et devient aussi de plus en plus ombrageuse, plus sérieuse, voire grave, à me mesure que les expériences de la vie me confrontent à mes propres limites. Pas si facile en effet de traverser les mûrs ni de se rendre à tel ou tel endroit en un claquement de doigt.  Pas évident non plus de calmer la douleur lorsque je tombe et que je me fais mal, que mes parents me grondent ou que les copains à l’école se moquent de moi. Pas facile non plus d’effacer le sentiment de honte que je ressens à l’adolescence, en voyant mon corps transformé, voire abîmé. Encore moins facile d’apaiser la tristesse et l’incompréhension de mon premier amour perdu. Est-ce donc cela devenir adulte ? Faut-il encaisser sans broncher les contraintes imposées par la vie, n’avoir aucun pouvoir sur ces contraintes, devoir les accepter comme telles avec une certaine fatalité ?

La dernière partie de la chanson fait écho à la douceur de la première partie, comme un retour à l’enfance avant cette maturation qui peut sembler si difficile. Elle résonne en moi comme la réconciliation entre l’adulte et l’enfant, la réunification de ses deux parties de moi-même à priori incompatibles l’une avec l’autre. Pour moi, je pense que c’est un peu cela devenir Homme. Accueillir ma condition d’adulte et les responsabilités qui l’accompagnent (maîtrise de soi, indépendance, sérieux, méthode, endurance, objectivité, prise de décisions, etc…). Mais être un Homme, c’est aussi et surtout nourrir cette part d’imaginaire et de rêve propre à l’enfant, avec toute la sensibilité et la fragilité qui le caractérisent. Cette part de moi-même qui ne se laisse ni formater ni enfermer par les contraintes du monde, mais qui se laisse libre de vivre et de s’émerveiller aux moindres petites choses de la vie… 😉

Qu’en pensez-vous ?

J’espère que vos apprécierez cette deuxième musique qui répond au nom peu commun de « Maturation », issue de mon album Je T’emmène en Musique 🙂 Si vous l’aimez et que vous voulez la télécharger, vous pouvez le faire facilement en cliquant en haut à droite du lecteur musical. Vous pouvez aussi nous soutenir dans notre projet en faisant un don. Il nous servira à concrétiser nos envies et aller plus loin dans nos rencontres et partages.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Clément

A propos JTEVoyage

Voir aussi

Je T’Emmène En Musique #6 : Transmutation

Salut les Amis, Aujourd’hui je vous emmène à la découverte de la sixième chanson de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *