Accueil / Carnets de Voyages / Créations / Musiques / Je T’Emmène en Musique #4: Courage

Je T’Emmène en Musique #4: Courage

image_pdfimage_print

Salut les Amis !

« Courage » est le nom que j’ai souhaité donner à la quatrième chanson de mon album «Je T’Emmène En Musique». Dans les deux précédents morceaux, l’atmosphère musicale nous transportait vers une certaine fraîcheur de l’enfance. L’insouciance et la curiosité de l’enfant qui part à l’exploration du monde… Ici, dans ce nouveau morceau, j’ai voulu décrire le courage dont chaque individu fait preuve un jour ou l’autre dans sa vie. Notamment pour traverser les épreuves douloureuses.

Nous vivons tous des expériences douloureuses. Que ce soient les souffrances du corps ou de l’esprit, la perte d’un être cher, une désillusion amoureuse, une trahison… La souffrance est quasiment inévitable et omniprésente. Parfois lancinante, comme la mélodie de ce morceau qui se répète en boucle, la souffrance peut devenir angoissante et agonisante. Pour autant, je pense et j’espère qu’il n’est pas nécessaire de subir la souffrance avec fatalité et abnégation. Au contraire, faire face à la souffrance avec courage afin de s’en libérer.

Pour comprendre le courage, j’aime bien l’idée du « cœur » qui « agit ». C’est déployer mes ailes en allant chercher les plus beaux trésors à l’intérieur de moi. C’est aussi la persévérance d’écouter ce cœur afin de traverser le plus sereinement possible toutes les expériences de la vie, y compris les plus douloureuses.

J’ai bien souvent manqué des opportunités d’être courageux. Généralement par peur de souffrir ou de faire souffrir. Dans ces moments là, je mets en sourdine les élans du cœur, privilégiant la raison ou la logique, le mental. C’est comme ça, par exemple, que j’ai failli poursuivre une voie professionnelle qui me rendait de plus en plus compétent et confiant dans mon domaine. Mais honnêtement, ne me rendait pas du tout heureux. Pas facile alors de trouver le courage pour sortir des chemins tous tracés. Accepter de remettre en question des schémas ou idées préconçus sur ce que je croyais être réellement « bénéfique » pour moi.

Pour être courageux, je crois qu’il est donc question d’ouvrir son cœur avec beaucoup d’humilité afin de sentir « vibrer » ce qui est le plus juste et le plus cohérent à l’intérieur de soi. Ce qui permet de réagir le plus sereinement possibles aux expériences de tous les jours. Pour cela pas de recette miracle… Mais voici ce que mes enseignants m’ont un jour appris avec beaucoup d’amour, par l’intermédiaire d’une amie canal 🙂

  • J’écoute. Faire silence en soi est une condition indispensable pour écouter ce que le cœur veut bien raconter ! J’essaie en général de prendre une vingtaine de minute tous les matins. Je suis plus partisan de prendre un petit moment tous les jours plutôt qu’un gros moment de temps en temps. Ce moment privilégié dans le journée devient alors alors comme une habitude facile à retrouver.
  • J’entends.  Pour entendre, il s’agit d’ouvrir tous ses sens, et pas seulement l’audition ! Le dialogue du cœur est bien plus complexe qu’un simple bavardage mental 🙂 Ce qui se passe sur ma peau, l’air qui circule dans mon nez, le voile de lumière sous mes paupières fermées, le son du silence ou des petits bruits avoisinants … Tous les sens sont des petits messagers du cœur.
  • Je ressens. J’observe et je ressens tout ce qui se passe en moi. Des sensations qui traversent mon corps jusqu’aux émotions, en passant par les petites idées lumineuses qui peuvent jaillir à tout moment dans mon esprit 😉 Je prends simplement note de chaque ressenti, sans m’y accrocher, quel qu’il soit, agréable ou non.
  • Je comprends. J’essaie de trouver du sens à mon ressenti, comme la réponse à une question ou une problématique posée. Parfois la lumière de la compréhension jaillit comme une évidence, une clarté sans tâche. Parfois, comprendre c’est aussi simplement vivre et intégrer pleinement l’expérience ressentie, sans nécessairement y trouver de sens.
  • J’accepte. J’accepte et j’accueille avec humilité tout ce que j’ai pu ou non comprendre de l’expérience. Qu’elle soit douloureuse ou radieuse, silencieuse ou mouvementée, j’accepte avec bienveillance l’expérience, telle qu’elle se présente. Et pour accepter pleinement, il est important de remercier généreusement 🙏
  • J’apprends. Toute expérience est bonne à prendre et source d’apprentissage. L’important est de l’intégrer concrètement dans ma vie de tous les jours. Quand par exemple, j’enclenche des petits changements nécessaires qui me permettront de guérir de certaines blessures, ou bien de changer de point de vue sur une situation conflictuelle. A ce moment, je n’oublie pas de nourrir aussi la confiance et la persévérance nécessaire qui accompagnent tout apprentissage.
  • Je grandis. Toute expérience bien acquise et intégrée est transformatrice, en profondeur. Elle fait grandir et permet d’évoluer, laissant la possibilité à de nouvelles expériences d’émerger dans ma vie ! La transformation peut se faire rapidement mais aussi progressivement et silencieusement. D’où l’importance d’être attentif aux moindres petits signes qui se passent en moi et autour de moi. Ce qu’on appelle aussi les synchronicités.
  • J’avance confiant en la vie et en moi-même. La vie autour de moi et en moi est en perpétuel changement. C’est la seule constante qui existe ! Je comprends qu’il ne s’agit pas tant de forcer dans la vie que de lâcher prise, pour sentir et vivre avec lucidité et détachement toute expérience qui se présente à moi. Et pour aiguiller ce chemin là, rien de plus grand et de plus beau que de nourrir le sentiment d’amour à l’égard de moi-même et de ma propre histoire, tout autant qu’en la vie, en chaque être et chaque expérience.

Ainsi grandit le courage, petit à petit… Il m’aide à dépasser mes peurs et à discerner l’essentiel en chaque circonstance. Et continuer d’explorer la vie avec amour et optimisme !

Et pour toi, qu’est ce que cela signifie t’il d’être courageux ? Comment traverses tu les épreuves de la vie ?

J’espère que ce nouveau voyage musical t’aura plu et qu’il inspirera ta journée 🙂  N’hésite pas à réécouter les précédents morceaux et à lire les petites histoires qui les accompagnent. Et si tu souhaites nous encourager dans notre projet de voyage, nous te remercions du fond du cœur d’écrire un commentaire, de partager cet article ou de faire un don. Si tu aimes cette musique en particulier, tu peux l’acheter à petit prix et la télécharger en cliquant sur le lien en haut à droite du lecteur.

Merci pour ton écoute attentive et je te dis à bientôt pour de nouvelles aventures musicales !

Clément

 je-t-emmene-en-voyage

A propos JTEVoyage

Voir aussi

Je T’Emmène En Musique #6 : Transmutation

Salut les Amis, Aujourd’hui je vous emmène à la découverte de la sixième chanson de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *