Accueil / Continents / Asie / Indonésie / Guérisseur à Bali : une « Sacrée » Rencontre !

Guérisseur à Bali : une « Sacrée » Rencontre !

image_pdfimage_print

Salut à toi !

Aujourd’hui nous t’emmenons à la rencontre, pour le moins étrange, d’un guérisseur balinais que nous avons pu consulter grâce à notre super guide Ayutri 🙂 Nous souhaitions lui poser quelques questions sur sa manière de pratiquer et sa vision de la guérison.

Pour commencer, il est important de savoir que la grande majorité des Balinais sont profondément ancrés dans la tradition Hindoue. Dans cette tradition, le guérisseur occupe une place très importante car il appartient à la plus haute des 4 castes structurant la société hindoue, celle des brahmanes, chargée de professer le Brahman (l’équivalent de Dieu, chez les chrétiens, ou de Hallah chez les musulmans).

En fait, pour être plus précis, on peut distinguer trois différents types de guérisseurs chez les Balinais, chacun ayant sa propre spécialité. L’un sera consulté comme conseiller face aux problématiques de la vie de tous les jours. Un autre sera plus spécialisé sur la résolution des maladies en prescrivant notamment l’usage de plantes médicinales. Enfin, un troisième type de guérisseur doué de capacités telles que la voyance, la médiumnité et la communication avec les esprits. Son but est d’orienter et de donner du sens à la vie présente de la personne à partir de ses vies passées (karma) et d’apporter des informations pour son futur.

Ces trois types de guérisseurs sont très respectés par les Balinais qui les consultent à chacune des grandes étapes de leur vie (naissance, mariage, etc.). Le destin a fait que nous avons rencontré ce troisième type de guérisseur… Ououou ! Alors… Accroche-toi et tiens bon  !!! Nous avons donc eu la chance de rencontrer un guérisseur réputé vivant à Mas dans la région d’Ubud : le brahmane Ida Pendanda Dwija Kenaka 😉

guerisseur-bali-01

Arrivés vers 9h00 et vêtus des sarongs que nous avait prêtés Ayutri pour l’occasion, nous pénétrons dans la magnifique demeure du guérisseur. Il y reçoit quotidiennement les personnes venant le consulter pour tous types de problèmes existentiels liés à la maladie, au travail ou encore à la famille. Lorsque notre tour arrive, nous saluons le brahmane et lui déposons un panier fleuri en guise d’offrande, à l’intérieur duquel nous mettons, comme il est de coutume de le faire, quelques billets (20€ environ).

Nous nous asseyons devant lui et il nous invite alors à lui poser une première question, une question personnelle pour laquelle nous souhaiterions avoir un éclairage. Je ne vous cache pas qu’à ce moment là, avec Rhéa, nous nous sommes regardés avec un air un peu dubitatif et interrogateur 🙂 Au bout de quelques secondes, la question qui nous est venue spontanément fût de lui demander si nous étions bien accordés pour vivre ensemble. Question classique mais c’est quand même un peu stressant 😛 Le brahmane nous invite alors à lui fournir nos dates de naissance afin qu’il puisse y lire le récit de nos vies présentes, mais aussi passées et futures… et enfin répondre à LA grande question existentielle que nous lui posons 🙂

Après avoir consulté son livre sacré, un héritage de ses ancêtres qui étaient eux aussi brahmanes, le guérisseur commence à parler de nous, de nos tempéraments, de nos fragilités et aussi de nos forces. Il nous donne également des conseils et des recommandations sur les jours du mois et de la semaine les plus favorables pour nous si l’on souhaite entreprendre des choses importantes dans notre vie. Nous ne rentrerons pas ici dans les détails personnels de ce qu’il nous a dit, mais je dois bien vous avouer que c’était assez bluffant de reconnaître dans ce qu’il nous disait de nombreux aspects de nous-mêmes que nous connaissions déjà. Et quant à l’équilibre de notre vie de couple…. TADAM ! Nous sommes rassurés. Nos dates de naissance sont bien compatibles, ce qui veut dire que nous nous complétons plutôt bien avec Rhéa. C’est une bonne nouvelle non ?! 😉

Je ne vous cache pas qu’intérieurement une petite partie de moi s’est demandée : « Et si notre couple était « incompatible », le guérisseur nous l’aurait-il dit ? Et quoi faire dans ce cas là, qu’en penser ? »… Je crois que c’est une attitude parfois présente en moi de remettre en question ce que j’entends, surtout lorsque cela vient de quelqu’un que je ne connais pas. Une part de réserve qui d’un côté à sa place, afin de ne pas se laisser balader comme la girouette tourne dans le vent. D’un autre côté, j’aime l’idée de rester ouvert aux mystères que la vie nous réserve. Et je reconnais combien la vie a pu me réserver jusqu’à présent tant de belles surprises que je n’avais ni calculées ni anticipées ! Je choisis donc de garder aujourd’hui dans mon coeur les bons conseils que le guérisseur nous a donné 😉

Passée la lecture de nos histoires personnelle, le brahmane a ensuite accepté de répondre à quelques unes de nos questions sur sa manière de pratiquer son art divinatoire.

C’est avec grande curiosité et surprise qu’il nous raconte un bout de sa vie. Ce brahmane de 52 ans pratique depuis une quinzaine d’année son activité de guérisseur. Avant cela, il nous raconte qu’il a pu vivre une vie d’abondance, il était enseignant en économie, il aimait sortir et faire la fête. A cette époque, de nombreux malheurs se sont abattus dans sa vie, comme la perte de ses quatre premiers enfants… Un jour qu’il accompagnait ses parents à une cérémonie religieuse, il entra en transe et fut alors comme traversé par le « Grand Tout »: Brahman. Ce dernier lui révèle avec clarté le nouveau chemin qu’il doit prendre s’il souhaite accomplir sa destinée. Il comprend alors que tous les malheurs qui s’étaient abattus dans sa vie, ainsi que dans ses dernières incarnations, provenaient de son entêtetement à ne pas accepter pleinement sa mission de brahmane. Chez les Hindous, lorsqu’un malheur vous tombe dessus, ce n’est pas lié au hasard. C’est généralement la loi du karma ou l’offense faite aux Dieux. Dès lors, il fit le choix d’accepter pleinement sa mission et tout devint alors beaucoup plus simple dans sa vie.

Son enseignement, il l’a reçu en partie de son héritage familial, grâce aux livres sacrés transmis de génération en génération. Il le reçoit surtout et avant tout de l’expérience pratique du quotidien, ainsi que par le soutien des divinités et des esprits avec qui il entre en contact ponctuellement afin d’être guidé.

Sa vision de l’Humain repose avant tout sur la dimension spirituelle de l’être. Elle est la plus importante et elle englobe notre corps physique ainsi que nos émotions.

En ce qui concerne la maladie, il ne prétend pas la soigner à proprement parler puisque son rôle à lui est plutôt d’éclairer la personne sur son chemin de vie. Aussi, lorsque le patient souffre de certaines maladies, il renvoie les personnes vers d’autres guérisseurs traditionnels mais aussi des médecins modernes avec qui il entretient de bons rapports.
Son art repose essentiellement sur la lecture et l’interprétation de son livre, qu’il réalise à partir des dates de naissance que les personnes lui fournissent. Ceci afin de déterminer les influences positives et négatives qui agissent sur la personne, de déterminer leur tempérament et aussi les conditions optimales à réunir pour leur épanouissement, que ce soit dans le domaine du travail ou le choix d’un partenaire, ou encore les meilleures dates pour se marier. Bien que je ne m’y connaisse pas du tout en la matière, son approche me fait penser fortement à l’astrologie ou à la numérologie.

guerisseur-bali-02
Une fois nos curiosités assouvies 😉 nous sommes repartis bien moins « stressés » qu’à notre arrivée. Cette expérience nous a donné la banane, soulagé et rempli le coeur de gratitude pour cette belle rencontre que nous sommes très heureux de vous partager 😉 Les choses importantes que nous retiendrons de cette expérience, c’est le profond respect et le sens du sacré que les Balinais manifestent à l’égard de la Vie en général, et de leur guérisseurs en particulier. Quant au guérisseur que nous avons rencontré, nous avons senti que son ouverture et son hospitalité était vraiment remplie de bienveillance et de dévotion pour ce qu’il faisait. Nous comprenons mieux pourquoi de très nombreuses personnes viennent parfois de loin pour le consulter. Avant de nous quitter, son dernier conseil par rapport à notre voyage a été d’être vigilants et de rester prudents vis-à-vis des personnes que l’on croisera sur notre route. Nous essaierons aussi de cultiver un état d’esprit méditatif et ouvert, tout au long du chemin comme il nous l’a recommandé.

Bref… Au cours de nos prochains périples, nous tâcherons de revivre à nouveau ce genre d’expérience, de nous approcher d’un peu plus près de la culture et des traditions ancestrales dans l’art de soigner. J’espère que la lecture de cette première histoire vous aura plu et si c’est le cas, n’hésitez pas à la partager 😉

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Clément & Rhéa

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • balian guerriseur
  • comment rencontrer un sage
  • guerisseur paco de Bali
  • ida pedanda dwija kenaka

A propos JTEVoyage

Voir aussi

A la découverte de l’île de Sumatra et de son peuple Batak

Salut les Amis ! Après un vol Yogyakarta-Medan, un couchsurfing chez Fariasen, 10h de bus et 1h …

6 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis tombée sur votre article il y a qqs temps, et j’ai trouvé votre visite chez le brahmane très intéressante !
    Nous sommes actuellement à ubud et aimerions bien le rencontrer.
    Pouvez vous nous expliquer comment vous avez réussi à trouver cette personne?
    Merci beaucoup,
    Amélie et Julien

    • Salut Amélie,

      Merci pour ton message!

      Si tu souhaites rencontrer le chamane, le plus facile sera d’être accompagné d’un guide parce que le chamane ne parle pas anglais. Je te recommande de contacter de notre part Ayutri, la guide francophone qui nous accompagnait. Elle saura te donner de plus amples renseignements dont l’adresse exacte du guérisseur. Le site Web de Ayutri: http://www.so-guide.com/ayu-tri/

      Fais nous savoir ton retour d’expérience si tu rencontres le guérisseur !

      Au plaisir,

      Clément et Rhéa

  2. Bonjour ,
    J’ai un AMI QUI SE REND EN INDE DANS QUELQUES JOURS AURIEZ LE NOM ET L’ADRESSE DE GUERISSEUR BRAHMANE .
    Merci
    JD

    • Bonjour Jacques,

      Malheureusement nous ne sommes pas allés (encore) en Inde et ne connaissons pas de guérisseur Brahmane là-bas. Peut-être pouvez-vous conseiller à votre ami de trouver des informations directement sur place en se rendant dans des ashrams.

      Bien à vous,

      Clément

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *