Accueil / Conseils Amis Voyageurs / Gili Air: soleil, mer turquoise, bungalow et noix de coco

Gili Air: soleil, mer turquoise, bungalow et noix de coco

image_pdfimage_print

Salut les amis,
Et nous voilà faisant route sur un speedboat, rempli d’australien et sponsorisé par David Guetta pour la musique ! Eh oui, rappelle-toi nous quittons Bali et direction les îles Gili !!!

Choisir son île Gili

Il y a trois îles Gili connues pour avoir trois ambiances vraiment très différentes. A partir de là, quand tu sais ce dont tu as besoin, tu n’hésiteras pas longtemps. Il faut savoir que les îles évoluent très vite, ça construit énormément ! Donc plus ça va, moins il y a de nature sur l’île en dehors de la mer qui l’entoure. C’est dommage, mais tellement prévisible quand on voit le flot de touristes notamment australiens. L’Indonésie est leur lieu de vacances de proximité ce qui est assez logique. Pour avoir une idée, voici les ambiances giliennes 😉

Gili Meno

L’île la plus sauvage et préservée du tourisme de masse parce que la nature y est encore très présente et mise en valeur. Il y a beaucoup d’animaux exceptionnels tels que les varans ou dragon de Komodo (référence à l’île de Komodo). Il y a un petit côté Indiana Jone sur cette île. La construction pour les touristes arrivent aussi, soit pour vivre une expérience de nature soit pour vivre sa lune de miel. Et oui c’est devenu, l’île pour laquelle les bungalows sont construits pas mal dans cet axe là. Donc ici, rdv pour les amoureux de la nature et les amoureux tout court 😉

varan-gili

Gili Air

L’île de « l’entre-deux » si je peux dire. Je ne sais pas si ça sera valable dans les dix prochaines années ! Actuellement, la nature y est encore préservée et présente. Pour s’en apercevoir il suffit de faire le tour de l’île à pied ou à vélo 😉 Tu te rends vite compte aussi des constructions de dingues parfois pour les futurs touristes ! Donc tout arrive. La particularité de ces îles c’est l’absence de taxes et notamment sur les alcools… Je te laisse imaginer la suite. Mais l’ambiance reste vraiment posée sur cette île.

DSC_0318

Gili Trawangan

Si Gili Air est l’entre deux, t’as vite compris qu’il n’est plus question d’y aller pour une nature verdoyante mais bien pour les soirées festives et tout ce qui va avec. Chacun fait bien comme il veut et il en faut pour tous les goûts 🙂 Tout dépend en fait de ce que tu recherches. C’est sûr que sur cette île t’y trouveras la mer turquoise, des cocotiers et du snorkling comme les autres mais l’ambiance sera plus bruyante (dédicace à David 😉 et l’alcool festif plus présent que sur Gili Air et Gili Meno.

gili-trawangan

Notre choix: Gili Air

Nous nous sommes décidés à partir pour Gili Air 🙂 Nous avions envie de nature mais on n’est ni Indiana Jones ni vraiment en lune de miel ˆ-ˆ Donc… On a choisi le calme de Gili Air pour passer là 5 jours posés. Et effectivement nous n’avons pas regretté notre choix. On est forcément scotché par cette mer bleu turquoise, du sable fin, des couchers de soleil, des coraux (attention aux écorchures qui peuvent être impressionnantes), les poissons multicolores et les restaurants posés en bord de l’eau… Je soupire rien que d’y repenser 🙂

gili-airNous avions loué un bungalow dans l’île mais si tu peux trouver à te loger au bord de l’eau (plus cher). Notre bungalow venait d’être créé: Andin Bungalow. Définitivement nos meilleurs banana pancakes du voyage, grâce à la maman de la petite Elisa ! Adorable ! Les proprios aussi, qui nous ont aidés à intaller notre mousticaire. Pour 200 000 IDR par nuit, petit déj compris, on s’est fait plaisir. Ils vont y installer la clim et creuser une piscine dans le futur.

Le resto où on était tout le temps fourré et où on était tellement bien s’appelait « Star Bar and Bungalows« . Bon rapport qualité prix. Si tu préfères le mode pas cher et bouffe de rue, sache que pour 10 000 IDR c’est possible. Tu prends un bakso dans un des petits chariots qui circulent. Tu ne pourras pas le louper, les chats le suivent 😉 Le bakso (bol en bahasa) c’est un bouillon. Mais c’est plus que ça tu vois ?! Avec des oignons grillés, du soja, une sauce mystère, des vermicelles de riz, des petites boulettes de viandes et c’est juste… Mais tellement BON !

Précautions à garder en tête

Nous changeons de religion en atterissant sur les îles de Gili. Ici pas de temples hindoues, l’islam est de mise. Les mosquées, les cours coraniques et les appels à la prière rythment le quotidien des habitants. Pour rappel, nous ne sommes pas chez nous. Après, tout le monde fait bien comme il veut, comme il le sent… mais attention quand même, hein ?! J’ai vu des trucs irréels qu’on ne se permettrait même pas chez nous. Je t’avoue qu’on a halluciné par moment de voir des constrastes énormes. Par exemple, d’un côté une jeune femme qui portait le hijab (voile simple) à vélo et de l’autre une jeune femme qui est juste en maillot ficelle et rien d’autre qui se balade (pas au bord de l’eau, sinon ça compte pas ˆ-ˆ). Les habitants ne nous demandent rien, c’est super modéré et tolérant. Les gens sont adorables et c’est cool ! Soyons reconnaissants et restons décent(e)s 🙂 Je sais qu’il fait super chaud, qu’on est en vacances, mais on trouve de nombreux et super paréos, robes de plage, tout ça, tout ça…

Voilà 🙂 Sur ce, je te souhaite une belle fin de l’été ! J’espère que la life est belle et pleine de belles choses pour tout le monde !
Evidemment n’hésite pas à liker, partager, abonne-toi et tout le tintouin 🙂 Ca nous fera plaisir de savoir qu’on t’emmène en voyage avec nous ! On t’embrasse fort et on te dit à bientôt !

C&R

A propos JTEVoyage

Voir aussi

A la découverte de l’île de Sumatra et de son peuple Batak

Salut les Amis ! Après un vol Yogyakarta-Medan, un couchsurfing chez Fariasen, 10h de bus et 1h …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *