Accueil / Conseils Amis Voyageurs / Découvrir Bali : nos bons plans et nos boulettes ;) Partie 2

Découvrir Bali : nos bons plans et nos boulettes ;) Partie 2

image_pdfimage_print

Salut les amis !
Comme promis la suite du dernier article qui se déroulait essentiellement sur Ubud 😉
On a passé nos deux derniers jours à Bali avec notre guide Ayu Tri (évoquée dans des articles précédents).

Jour 4: un guide pour aller plus loin et découvrir Bali

Temple Batukaru

bali-clement-templeLe rendez vous est à 9h à notre Hostel Ubud. Nous rencontrons Ayutri et discutons avec elle. Le courant passe bien et nous embarquons dans la voiture et nous aurons son mari Putu pour chauffeur. Nous partons alors découvrir des lieux authentiques et nous nous enfonçons dans la nature de Bali. Le 1er site est le temple Pura Luhur Batukaru. Il se situe au pied d’un volcan du même nom, le Mont Batukaru. Le tout se trouve perdu dans une forêt au brouillard matinal mystérieux. Pour le visiter nous enfilons des sarongs, tenues officielles pour pouvoir visiter un temple hindoue. L’endroit est incroyablement silencieux et nous offre un contraste saisissant avec Ubud. Ce lieu invite à une certaine paix et inspire un silence intérieur comme pour établir un contact avec soi-même. Il est construit en 3 niveaux : Terre – Mer – Ciel. Ce temple semble ne jamais cesser de monter comme pour atteindre ou du moins se rapprocher, d’un Nirvana ou paradis céleste invisible pour nos yeux. Nous arrivons en haut de ce temple, encadrés par des arbres d’une hauteur vertigineuse, protecteurs de ce lieu. Puis nous redescendons en passant par le lac de la Déesse de l’Eau et des sources d’eau dont une partie est Sacrée par le Brahmane pour les cérémonies et l’autre pour le public. Nous revenons de cet endroit complètement stones 🙂 et revigorés. Le soleil s’est comme levé de nulle part et nous partons sourires aux lèvres, un peu perchés, on ne vous le cache pas ^-^.

DSC_0212

Jatiluwih

En route maintenant pour un site protégé par l’Unesco sous une chaleur un peu écrasante: les rizières de Jatiluwih. Assez exceptionnelles à première vue. Avant de nous y balader, nous mangeons un bout au restaurant qui surplombe les lieux. C’est un buffet à volonté qui vous coûtera 100.000 IDR par personne + 10% de taxes (boissons non comprises). Une fois le ventre plein, nous entamons la balade digestive sous un ciel qui vient de changer et laisse présager un bel orage. Ces rizières nous offrent un paysage rare et très étendu de cultures de riz sur des étages et des étages, à n’en pas finir. Nous sillonnons ces étages en imaginant le travail que tout cela représente… La pluie finit par tomber à grosses gouttes !!! Nous ne courons pas, nous l’apprécions !!! Ca nous rafraîchit au taquet et ça , ça fait du bien 😉

Région du Bratan

Pour terminer notre tour de cette première journée, nous nous rendons à Ulundanu Beratan. Il s’agit d’un temple au bord du lac Beratan près du Mont Bratan. Et ce n’est pas n’importe quel temple puisque nous pouvons le retrouver dessiné sur les billets de monnaie indonésienne. Il y a une bonne promenade à y faire. Vous pourrez y trouver également une stuppa bouddhiste et apercevoir au loin une mosquée. L’harmonie de Bali c’est un peu ça: y a de la place pour tout le monde quoi ˆ-ˆ ! Durant tous ces petits trajets nous aurons traversé plusieurs check-point routiers à des prix différents. Au total, ça nous sera revenu aux alentours de 100.000 IDR pour les deux jours.

DSC_0234

Jour 5: quand l’authenticité est au rendez-vous

Nous avons dormi comme des marmottes au Nema Problema. C’est une auberge qui se trouve juste à côté de la Monkey forest. La nuit en dortoir nous est revenue à 160.000 IDR soit 8€ par personne, le lieu est grand et le petit déjeuner compris est super !

Rencontre avec le guérisseur

Notre premier rdv de la journée, et pas des moindres, est prévu avec le guérisseur du village de Mas. Ayutri sera notre traductrice pour toute la durée de l’entrevue qui consistera à poser des questions pour nous mais aussi sur le travail de cet homme. Il est en contact avec des esprits et reçoit des informations sur le futur. On va le voir surtout pour des conseils pour soi-même, pour sa santé, si on a trouvé le bon partenaire, si nous sommes bien faits pour notre travail, si la maison est bien placé etc. Bref vous pouvez y venir pour toutes les difficultés qui pourraient traverser votre vie. Cette visite qui aura duré un peu plus d’une heure, nous aura coûté 200.000 IDR de donation. Si vous n’avez pas encore lu le récit de cette sacrée rencontre, cliquez ici 😉

Village typique de Bali

Nous nous sommes ensuite rendus à Penglipuran, un village typiquement balinais. Ca nous a permis de découvrir à quoi devait ressembler les habitations mais aussi l’organisation de la vie communautaire balinaise. Une forêt de bambou se trouve au bout de la seule rue du village, vous ne pourrez pas vous tromper ! Ce village à été une expérience très chouette et le fait que nous étions encore dans nos sarongs, nous sommes devenus les curiosités d’étudiants de l’île de Java venus visiter le village. Eh oui, des visages pâles en mode balinais, ça fait de nous des bizarres : Hugh ! Tout s’est passé très vite: photos, selfis, autographes, questions-réponses… De vrais stars VIP !!! On avait mal aux joues, au ventre, d’avoir autant ris et souris ! c’était trop drôle vraiment !!! Quant aux locaux, ils vous accueillent très discrètement dans leurs maisons, vous montrent leur temple familial, et vous proposent de multiples souvenirs ou boissons à vendre. Ce village est d’une propreté exemplaire, à l’ambiance relaxante et peu touristique 😉 Il vous en reviendra 30.000 IDR par personne.

P1090509P1090524

P1090507

Temple Kehen

Nous faisons ensuite route pour Kehen, le temple du feu et de la montagne. Plutôt impressionnant dans le genre, érigé en 3 étages aussi, vous trouverez ce temple en bordure de la route comme si de rien n’était. Attention aux vendeurs de souvenirs qui peuvent être plutôt insistants voir agressifs d’après notre guide. Ne vous laissez pas impressionner et tracer votre route poliment en refusant, remerciant tout en souriant ! Comptez une quinzaine de minute pour faire le tour des dragons, éléphants, tortues et autres barons. Personnellement je suis toujours très impressionnée par la taille des portes, les gravures, et les couleurs sans oublier les arbres sacrés géantissimes. Ces derniers se dressent tels des gardiens qui me fascinent, honnêtement. Bref, à 35.000 IDR on aurait tort de s’en priver.

P1090562Région de Agung

La faim commençant à tordre nos bidous d’affamés, nous partons dans la région de Sidemen et nous retrouvons dans le même genre de restaurant que la veille. 100.000 IDR repas illimité sans les boissons et la taxe de 10%. Mais attention, c’est un peu le parcours du combattant et du nid-de-poule, si vous êtes encore sur la route et non sur un chemin ˆ-ˆ  le tout entre jungle et rizières à perte de vue ! Nos ventres un peu secoués pourront se sustenter et nos yeux se nourriront de la vue majestueuse des rizières et du Mont Agung. En sortant vous pourrez apercevoir une chauve souris géante se balader sur son bout de bois devant le restaurant. Par les derrières, vous pourrez visiter un jardin avec toutes les plantes et arbres fruitiers les plus communs de Bali. Et pour terminer, au bout du chemin, vous pourrez vous poser et prendre un café en plein milieu de la jungle.

Village de sel

P1090605

Le village de sel de Kusambaï sera notre dernière étape de la journée avant de rejoindre le port de Padangbai. A l’est de Bali, vous pourrez trouver ce petit village de pêcheurs d’une rare authenticité. Les gens sont très souriants malgré la fatigue qui se lit sur leurs traits. En effet, nous découvrons le long labeur quotidien de ces hommes et de ces femmes à la fabrique du sel. Le temps semble s’être arrêté ici ou couler au compte-gouttes. Le sable et la mer prennent leur temps pour qu’un jour surgisse le sel, trésor maritime pour une survie terrestre. Le grand père est fier de nous montrer comment il ramène l’eau de la mer et la sème sur le sable. Il faudra plusieurs étapes pour aboutir à l’obtention d’un seul sachet de sel. Quel courage ! Très beau moment, très belle rencontre. Vous pouvez laisser ce qu’on appelle un pourboire qui est en fait un don ou acheter des bijoux que les femmes s’empressent de vous montrer. Je ne savais pas trop à quoi pouvait correspondre un don, Ayutri à vite compris et elle nous explique qu’un don de 20.000 IDR est habituel. Nous avons choisi de donner plutôt que d’acheter quelque chose, à vous de voir, ce n’est jamais évident dans ces moments là, c’est à vous de le sentir…P1090613

Bientôt Gili, au revoir Bali

C’est avec le sourire aux lèvres et de la tendresse dans le cœur pour ce village que nous repartons vers notre destination ultime: Padangbai. De ce port on peut rejoindre les petites îles Gili par bateaux publiques ou par speed boat. Il est 18h, nous saluons Ayutri et partons nous renseigner. Au début nous voulons prendre un bateau avec les locaux, mais très vite nous avons compris que nous allions en avoir pour 4h voir 6h. Notre situation est un peu complexe car nous souhaitons aller sur Gili Air et en revenant, rejoindre l’aéroport de Denpasar pour s’envoler pour Yogyakarta. Bref, après mûre réflexion et beaucoup de discussion, nous avons pris le parti de payer 800.000 IDR soit un peu moins de 80€ pour l’aller retour pour deux pour Gili Air, qui comprend le bus qui nous emmènera jusqu’à Denpasar. Je pense qu’on n’a pas fait de boulettes sur ce coup là. On aurait pu faire différemment en passant par Lombok, mais en regardant notre portefeuille et l’emploi du temps, on s’est dit qu’il était temps de tracer la route ^-^

Nous avons donc passé la nuit au port de Padangbai au Fat Barracuda pour le même prix qu’au Nema Problema. C’est une auberge à la déco très « mosaïque », plutôt propre et le petit déjeuner compris (plus petit que celui du Nema Problema). Mais honnêtement le matin, on voulait juste tracer et pas rater le bateau parce que c’est quand même tout un truc ! Mais ça, c’est une autre histoire 😝 Une histoire qui nous mènera à vivre de nouvelles aventures du côté des îles Gili… Comment choisir la bonne île Gili en fonction de vos attentes ? Les réponses au prochain épisode ! En tout cas, j’espère que ça vous aura plu !!! Merci à Ayutri et Putu, et à toutes les personnes qui nous ont guidé au mieux et que nous avons pu croiser pendant ces quelques jours passés à Bali 🙂

temple-bali

Gros bisous les Amis !!!

C&R

A propos JTEVoyage

Voir aussi

A la découverte de l’île de Sumatra et de son peuple Batak

Salut les Amis ! Après un vol Yogyakarta-Medan, un couchsurfing chez Fariasen, 10h de bus et 1h …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *